top of page

Immobilier : louer et acheter en même temps

Dernière mise à jour : 25 janv. 2023

L’immobilier à crédit constitue un bon outil pour se constituer un patrimoine.

Par Stefan de Quelen de MeilleurTauxPlacement.



Publié dans L'Obs le 19 décembre 2022


Quatorze ans : c’est le temps qu’il faut, en moyenne en France, pour que l’achat de la résidence principale devienne plus rentable que la location selon une récente étude du groupe Meilleurtaux. Ce délai n’était que de six ans l’année dernière encore. Voilà qui va relancer l’éternel débat entre les partisans de l’acquisition, qui soutiennent que payer un loyer revient à jeter l’argent par les fenêtres, et les défenseurs de la location, qui insistent sur le coût important d’une acquisition et sa rentabilité différée.


Il existe cependant une troisième voie. Il s’agit tout simplement de louer et d’acheter. En restant locataire de votre résidence principale, vous faites une économie importante sur votre budget logement. Votre loyer sera en effet entre 1,5 et 2 fois inférieur à la mensualité que vous payeriez si vous achetez un bien d’une surface équivalente. Il y a là une capacité d’épargne supplémentaire, que vous allez pouvoir utiliser pour réaliser une acquisition à crédit.


Dans ce cas, parce que vous allez mettre votre bien en location, vous pourrez envisager de le conserver sur le long terme, d’autant que les loyers perçus s’ajouteront à votre capacité d’épargne pour rembourser vos mensualités. En restant locataire, vous resterez libre. Libre de déménager en province ou à l’autre bout du monde en cas d’opportunité professionnelle, ou libre de changer pour un logement plus grand si vos revenus augmentent ou si votre situation familiale change. En réalisant un investissement locatif, vous profitez des qualités de l’investissement immobilier (rentabilité, solidité…), du levier du crédit (les loyers remboursent en partie votre emprunt), et de taux encore attractifs. L’immobilier à crédit constitue bien un outil indispensable à toute construction patrimoniale.



16 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page